Quiconque se rend au Grand Canyon peut difficilement manquer le Hoover Dam ! Des vols en hélicoptère, des excursions en bus et votre propre voiture de location vous conduiront vers le deuxième plus grand barrage des États-Unis. Le Hoover Dam reçoit chaque année près d’un million de visiteurs. Des raisons suffisantes pour donner plus de détails sur le Hoover Dam !

Excursions Hoover Dam

Il y a plusieurs possibilités pour découvrir le Hoover Dam; par avion ou en hélicoptère, avec des transports organisés (en bus) ou par votre propre moyen de transport.

1. En hélicoptère

Avez-vous réservé un vol en hélicoptère de Las Vegas au Grand Canyon (ou avez-vous l’intention de le faire) ? Bonnes nouvelles : Presque tous les vols en hélicoptère vers le Grand Canyon survolent le Hoover Dam !

Il y a également un vol en hélicoptère de Las Vegas au Hoover Dam et retour (le Lake View Heli Tour). Très attractif en termes de coûts : au moment de la rédaction 39 $ par personne ! Attention; le Hoover Dam est proche de Las Vegas (surtout avec un hélicoptère), le vol ne prend que quelques minutes.

2. Tour organisé à partir de Las Vegas

Vous n’aimez pas voler ? Il y a aussi un bus qui part de Las Vegas au Hoover Dam. Vous serez récupéré(e) à partir de votre hôtel avec le Hoover Dam BusTour, et conduit(e) jusqu’au Hoover Dam en 45 minutes. Vous passez une heure et demie au Hoover Dam, où vous avez accès au Visitor Center, au musée et au film « Construction of the Hoover Dam ».

3. Propre moyen de transport

Bien sûr, vous pouvez également vous débrouiller vous-même pour visiter le Hoover Dam, par exemple avec votre voiture de location sur le chemin du Grand Canyon. Le barrage (Dam) est facilement accessible et il y a un parking disponible. Le Hoover Dam propose l’excursion « Hoover Dam Powerplant Tour », que vous pouvez déjà réserver en ligne. Cela vous évite de devoir faire la queue. Quelques détails sur l’excursion :

  • Vous pouvez réserver l’excursion jusqu’à 90 jours avant votre visite.
  • Les coûts sont de 15 $ pour les adultes et de 12 $ pour les enfants (4 à 16 ans) et les personnes âgées (62+).
  • Qu’est-ce que vous aurez en contrepartie ? Beaucoup de choses ! Accès au visitors center avec une exposition sur le Hoover Dam, un film de 10 minutes sur le Hoover Dam, une visite dans la construction du barrage (accessible par un ascenseur qui descend 160 mètres) et l’accès à « The Observation Deck », avec des vues époustouflantes sur le barrage et le Lake Mead.
  • Lien utile : tous les détails du Powerplant Tour peuvent être trouvés ici.
  • Le Hoover Dam est exploité par le bureau of Reclamation, relevant du Ministère de l’intérieur.

Film sur le Hoover Dam

Histoire du Hoover Dam

Raison de la construction du Hoover Dam

Pendant des millions d’années, le fleuve Colorado coulait continuellement des Rocky Mountains dans le golfe de Californie. Avec son pouvoir dévastateur, le Colorado a laissé un paysage particulièrement impressionnant au fil du temps avec les gorges colossales caractéristiques telles que le Grand Canyon et le Black Canyon. La fonte des neiges des Rocky Mountains a provoqué un afflux massif dans le Colorado, entraînant des inondations. Cela se passait chaque printemps à nouveau.

Lorsque les colonies ont commencé à s’installer dans les zones basses, ce phénomène naturel violent a entraîné des nuisances et beaucoup de dégâts. Surtout les fermes qui se trouvaient ici en ont souffert. La rivière turbulente devait être apprivoisée.

C’est pourquoi Herbert Hoover proposa en 1921 la construction de ce qui s’appellerait alors le Boulder Dam (en tant que partie éponyme du Canyon : Boulder Canyon). Grâce à l’implication et aux efforts du ministre des Affaires économiques de l’époque, le barrage a reçu le nom de Hoover Dam. L’emplacement final est à la hauteur du Black Canyon. En plus d’endiguer l’inondation périodique, le barrage (dam) serait nécessaire au stockage de l’eau à des fins d’irrigation et d’utilisation. Un barrage auto-suffisant qui pourrait générer des revenus à partir de l’électricité produite à partir de l’eau.

Construction du Hoover Dam

En 1931 – alors que Hoover est devenu entre-temps le 31ème président des États-Unis – les travaux de construction du barrage géant ont commencé. Des milliers de travailleurs masculins (± 21 000) sont venus au Black Canyon avec leurs familles pour apprivoiser le Colorado. Pendant la Grande Dépression, les circonstances étaient particulièrement misérables au travail. La chaleur insupportable et un grand manque d’hygiène ont finalement causé la mort de 96 personnes. Cela a provoqué tellement de protestations que la ville de Boulder City a été construite plus rapidement.

Achèvement du Hoover Dam

La construction du Hoover Dam s’est achevée en 1936, deux ans plus tôt que prévu. Ce qui était spécial dans le projet, c’était que le béton était coulé dans des colonnes verticales. Ceci dans le but de sécher le matériau. Le Hoover Dam contient 215 de ces blocs qui ont ensuite été transformés en un ensemble monolithique en utilisant une technique spéciale. Tout compte fait, bon pour environ 3,25 millions de verges cubes (= environ 2,5 millions de litres) de béton. C’est suffisamment de béton pour construire une route à deux voies de Seattle, Washington à Miami, en Floride. Ou un trottoir de plus d’un mètre de large autour du monde (!). En outre, environ 5 millions de barils de ciment ont été utilisés pour la construction et 8,5 millions de dynamite pour la mise en place des fondations dans les parois du Canyon.

D’ailleurs, le projet Hoover Dam a été le bienvenu à Las Vegas. Cela a donné un coup de fouet à l’économie qui en avait tellement besoin à ce moment-là. Dans leur temps libre, les gens avaient besoin de divertissement, se rendaient à la capitale du jeu à proximité pour y dépenser leur argent durement gagné. En outre, le barrage a attiré les touristes et a également attiré le tourisme à Las Vegas.

Un projet ambitieux et intensif, mais aussi réussi. Depuis son achèvement, le Hoover Dam a déjà donné de nombreux avantages. Avec 3,0 millions pk, le barrage produit aujourd’hui 4 milliards de kWh par an. Assez pour fournir de l’énergie à 1,3 milliard de personnes dans les états du Nevada (25%), de l’Arizona (19%) et de la Californie (56%). En outre, le Hoover Dam offre de l’eau à pas moins de 22 millions de personnes dans ces États.

Lake Mead

Un sous-produit du Hoover Dam est Lake Mead : un réservoir derrière le barrage de 640 km2 qui s’étend à 177 kilomètres derrière le barrage. Une profondeur maximale de 149 mètres fait que le volume de cet immense lac s’élève à 35,2 km³. Avec un littoral de 885 km, c’est le plus grand lac artificiel et réservoir des États-Unis (et le 16e plus grand du monde). Le lac est nommé d’après Elwood Mead, chef du U.S. Bureau of Reclamation lorsque le Hoover Dam a été construit. Il a procédé à la supervision pendant le projet.

Le lac est situé à un point où trois écosystèmes désertiques se rejoignent : le Mojave, le Grand Bassin et les déserts de Sonora. La zone environnante contient donc une flore et une faune très diverses, dont certaines peuvent seulement être trouvées à cet endroit. Vous y trouverez également d’impressionnantes collines de lave datant de 6 millions d’années. En raison de la création du lac après la construction du barrage, plusieurs villages environnants ont dû être évacués. Selon le niveau d’eau, les ruines de ces lieux sont visibles.

Caractéristiques

  • Hauteur : 726,4 pieds (221,4 mètres).
  • Épaisseur du barrage : Au sommet, le barrage fait environ 15 mètres de large, mais au fond il fait environ 200 mètres.
  • Poids : 6,6 millions de tonnes.
  • Pression d’eau maximale : 45 000 livres par pied carré (environ 20,5 milliers de kilos par 0,09 m2).
  • Coûts : 49 millions de dollars (maintenant 676 millions de dollars).
  • Trafic : Environ 13 000 à 16 000 personnes traversent le barrage chaque jour.
  • Situation : à la frontière de l’Arizona et du Nevada, près de Boulder City, à 48 km au sud-est de Las Vegas.
  • Fuseau horaire : Le Hoover Dam est situé exactement à la frontière entre l’Arizona et le Nevada. Donc, au milieu du barrage, vous vous trouvez dans deux états en même temps. Bien que vous vous trouvez dans deux fuseaux horaires en même temps : au Nevada, le Pacific Standard Time (PST) et en Arizona le Mountain Standard Time (MST) s’appliquent. Une heure de décalage horaire. Voyez-vous à quel point c’est extraordinaire ?